Manifeste des nouveaux réalistes Manifeste des nouveaux réalistes
Manifeste des nouveaux réalistes Manifeste des nouveaux réalistes

Manifeste des nouveaux réalistes

À propos

Le 16 avril 1960, en vue d'une exposition collective programmée en mai à la galerie Apollinaire de Milan, Pierre Restany, qui n'a pas encore 30 ans, publie un court texte fondateur intitulé " Les Nouveaux Réalistes " ? C'est la première fois que le terme apparaît. Il marque le point de départ d'une aventure majeure : le Nouveau Réalisme, qui comme expérience collective, occupe la scène artistique de 1960 à 1963. Voici donc ce manifeste, à l'origine d'un " mouvement " qui compta, parmi ses membres et proches sympathisants, des artistes de premier plan : Yves Klein, bien sûr, mais aussi Arman, Raymond Hains, César, Jean Tinguely, Niki de Saint-Phalle, François Dufrêne, Jacques de La Villeglé, Martial Rayssen Daniel Spoerri, Christo... Le texte manifeste de Pierre Rastany, qui appartient à l'histoire de l'art, est accompagné de plusieurs photographies, d'un éclairage de Denys Riout, historien d'art et professeur à Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782916275215

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    14 Pages

  • Longueur

    25 cm

  • Largeur

    16.1 cm

  • Épaisseur

    0.2 cm

  • Poids

    80 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Restany

Pierre Restany dérange par sa vision radicalement nouvelle de l'½uvre d'art. Déterminante, sa rencontre avec Yves Klein l'amène à défendre un art capable d'exprimer les bouleversements de la société de l'après-guerre. En 1960, Restany fonde le " Nouveau Réalisme " : Klein, Arman, Tinguely, Hains, Villeglé, Spoerri, Dufrêne et Raysse signent son manifeste le 27 octobre, bientôt rejoints par César, Rotella, Christo, Deschamps et Niki de Saint Phalle. Pour la plupart encore inconnus, ils figureront au premier plan de la scène artistique - comme leurs homologues anglais et américains -, Restany ayant par ailleurs été le témoin actif à New York de l'émergence du pop art. Globe-trotter infatigable, cet agitateur d'idées a poursuivi son activité passionnée et souvent polémique de découvreur et d'inspirateur de talents jusqu'à sa mort en 2003.

empty