Lumière blanche, ombre noire ; entretiens Lumière blanche, ombre noire ; entretiens
Lumière blanche, ombre noire ; entretiens Lumière blanche, ombre noire ; entretiens

Lumière blanche, ombre noire ; entretiens

Traduction JACQUES BOSSER  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

La main de Kahn, levée à mi-distance entre lui et nous, représente un lien mythique entre l'imagination de l'architecte et son oeuvre construit (la main du charpentier et celle du maçon viennent aussi à l'esprit par proximité professionnelle). Mais la main de Kahn est ouverte, vide, libérée des affres de la construction, libre de tout crayon ou té. Comme le mouvement d'un oiseau, ce geste de la main s'impose, promesse non d'une construction, mais du construit en utilisation, liaison synoptique entre le sujet et l'objet. Une telle architecture en soi est tout sauf un pauvre fac-similé de main. Dans la main réside le rêve ultime d'une architecture vivante.

Rayons : Arts et spectacles > Architecture / Urbanisme > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'architecture

  • EAN

    9782863646410

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Louis I. Kahn

Louis I. Kahn est né en 1901 en Estonie. Il est considéré comme l'un des plus grands architectes du XXe siècle. Sa fin tragique en 1974 (il est retrouvé mort dans les toilettes du métro de New York et on met trois jours à l'identifier), est symptomatique de la complexité du personnage révélée par le documentaire que lui a consacré son fils (My Architect). Malgré l'importance et la diversité de son ½uvre construite, Kahn n'aura jamais renoncé à l'écriture et à l'enseignement, multipliant les échanges avec les étudiants. Ses textes restent inclassables, entre poésie et théorie architecturale.

empty