Fermeture de la librairie jusqu'au 07/12/2020

Le tour de l'Europe pendant la guerre

Le tour de l'Europe pendant la guerre

À propos

Il fait suite au Tour de France par deux enfants. Là aussi c'est une conséquence de la guerre mais cette fois, celle de 14-18. Il a été publié en 1916. On retrouve cette fois les fils d'André et de Julien, héros de ce Tour de l'Europe, qui est absolument indispensable pour comprendre la mentalité des Français pendant la Première guerre mondiale.
« Le bien le plus précieux d'une nation, c'est sa liberté, son honneur ». Cette phrase placée en exergue sert de ligne conductrice à ce manuel d'instruction. L'ennemi, bien évidemment, c'est l'Allemagne qui a tourné le dos à ses grands philosophes pour céder au bellicisme. L'ami, c'est l'Angleterre. Il s'agit de faire découvrir aux petits Français cette civilisation britannique, sa culture, ses écrivains, Shakespeare. Une large place est accordée aux pays neutres : Suisse, Belgique, Suède. On a oublié l'importance de ces pays dans le déroulé de la guerre. C'est en violant le pacte de non-agression envers la Belgique que l'Allemagne s'est comportée en nation barbare. Bien sûr, il faut lire entre les lignes cet ouvrage qui semble encore brûlant du feu des tranchées mais clair et didactique. On comprend parfaitement les enjeux géographiques de cette première guerre. Rien n'y est oublié : le rôle des femmes, notamment les ambulancières, et la place déterminante de tous les pays dont les Balkans, la Russie, la Turquie.
  Cet ouvrage offre de nombreuses cartes qui permettent de comprendre le conflit. Il est aussi un précis de culture générale remontant jusqu'à la tragédie grecque afin de souligner l'héroïsme de la nation.
  Totalement oublié, cet ouvrage séduira aussi bien les lycéens que leurs grands-parents.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Première Guerre mondiale

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

G. Bruno

L'auteur, Augustine Fouillée qui se cache sous le pseudonyme mystérieux de G. Bruno en hommage au philosophe Giordano Bruno, est née en 1833 et morte en 1923.

empty