Les grandes vacances

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Les mots clés

Photographie humaniste

Liste

De la fin des années 1930 aux années 1960, la France traverse l'âge d'or des filets à crevettes prêts pour l'action dès la gare Montparnasse, des valises sur la tête, des bouées autour du cou ou des skis que l'on garde avec soi dans sa couchette de train. Il s'agit de s'évader, de partir à la campagne, de découvrir la mer, de monter à bicyclette ou d'essayer un canoë. Et Doisneau réussit sur ce sujet la grande prouesse d'un « album de famille » dans lequel chacun peut se reconnaître et retrouver ses propres souvenirs. Daniel Pennac a fait le tour de ses amis et de leurs histoires de vacances, en commençant par les propres vacances de Robert Doisneau et de sa petite famille, parce que « Les histoires de vacances sont, comme les photos de Doisneau, des instantanés de l'âme ». Il y a ajouté une bonne dose de son propre imaginaire et sa plume inimitable de romancier. Où l'humour et la tendresse rassemblent deux hommes sensibles à la saveur d'un certain milieu social : celui des banlieusards et de leurs enfants.

  • EAN 9782842305697
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 90 Pages
  • Longueur 27 cm
  • Largeur 24 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 758 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie > Biographies / Monographies

Robert Doisneau

Pascal Ory, né en 1948, professeur d'histoire à la Sorbonne (Paris I), est un des plus grands spécialistes de cette période de la guerre. Il est l'auteur de nombreux ouvrages de référence dont Jean Zay - le ministre assassiné chez Tallandier ou encore Voyage dans la France occupée chez Omnibus.

Daniel Pennac

Né à Casablanca, en 1944, dans une famille de militaires, D. Pennac voyage en Afrique et en Asie mais il passe aussi de nombreuses années en pension avant de présenter une maîtrise de lettres à Nice. Il entre alors dans l'enseignement. Il commence à écrire pour les enfants et à la suite d'un pari, propose Au Bonheur des Ogres à la Série noire. C'est le début des aventures de la famille Malaussène...ÿIl garde de son enfance une nostalgie du foyer et une tendresse pour la famille d'élection. Si ses écrits sont drôles et pleins d'une imagination débridée, Pennac peut aussi écrire Comme un roman, un chef d'oeuvre de pédagogie active, lucide et enthousiaste. Que l'on songe à cette phrase qui devrait guider tout enseignant :"On ne force pas une curiosité, on l'éveille." La bande dessinée Débauche, qu'il vient de signer avec Tardi, prouve sa conscience sociale et civique, révoltée par le licenciement sauvage, par ce chômeur victime d'un chef d'entreprise corrompu.

Grand format
19.90 €
Sur commande
Ajouter au panier

empty