Atlas de Rome et des barbares, IIIe-VIe siècle ; la fin de l'Empire romain en Occident (2e édition)

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Atlas de Rome et des barbares, IIIe-VIe siècle ; la fin de l'Empire romain en Occident (2e édition)

Pour la puissance impériale, les barbares sont des peuples inférieurs, à conquérir puis à intégrer. - En Orient, le pouvoir romain doit défendre son territoire face à l'Empire perse sassanide et aux migrations des peuples germaniques, liées à l'arrivée des Huns après 370 - En Occident, la puissance déclinante de Rome ne peut plus espérer détruire les supergroupes barbares (Wisigoths et Vandales) installés dans l'Empire - L'essor du christianisme permet un rapprochement entre Germains et Romains, et la création de royaumes romano-barbares (Gaule, Hispanie, Afrique...) scelle définitivement le sort de l'Empire d'Occident après 460, tandis que l'Empire d'Orient perpétue l'idée impériale autour de Constantinople. Plus de 100 cartes et infographies pour comprendre la chute de l'Empire romain d'Occident, l'un des éléments majeurs de la formation du monde européen ultérieur.

  • EAN 9782746750562
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 96 Pages
  • Longueur 25 cm
  • Largeur 17 cm

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Histoire > Antiquité (jusqu'en 476) > Rome antique

empty