Atlas du crime parfait ; braquages, évasions, vols d'oeuvres d'art... sur les traces des plus grands escrocs du monde Atlas du crime parfait ; braquages, évasions, vols d'oeuvres d'art... sur les traces des plus grands escrocs du monde
Atlas du crime parfait ; braquages, évasions, vols d'oeuvres d'art... sur les traces des plus grands escrocs du monde Atlas du crime parfait ; braquages, évasions, vols d'oeuvres d'art... sur les traces des plus grands escrocs du monde

Atlas du crime parfait ; braquages, évasions, vols d'oeuvres d'art... sur les traces des plus grands escrocs du monde

À propos

Du talent, du culot et pas une goutte de sang : les génies du crime sont souvent solitaires, et toujours imaginatifs ! Pendant des décennies, George C. Parker a réussi l'exploit de vendre la Statue de la Liberté, le Metropolitan Museum of Art, le Madison Square Garden et le pont de Brooklyn à de riches (et naïfs !) businessmen. En quelques heures, pour sa part, le monte-en-l'air Vréjan Tomic dérobe cinq chefs-d'oeuvre du Musée d'Art Moderne à Paris. Quelqu'un aurait-il donc laissé la fenêtre ouverte ? Albert Spaggiari enchaîne à un rythme effréné braquages, évasions, ventes d'armes... Une légende à lui tout seul. Cavales insensées, vols stupéfiants, évasions spectaculaires... Cet Atlas revisite les plus beaux casses du XXe et du XXIe siècle, de la banlieue de Tokyo à Nice, de Bagdad à Oslo. Un voyage mené tambour battant en compagnie des escrocs les plus talentueux du monde !

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782746743748

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    142 Pages

  • Longueur

    23.1 cm

  • Largeur

    19.2 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    407 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Fabrice Colin

Fabrice Colin est né en 1972 près de Paris. Après des études de commerce international, il se tourne vers le journalisme en écrivant pour le magazine de jeu de rôle Casus Belli, puis il s'attaque à la littérature, et plus particulièrement au merveilleux. Il rencontre Stéphane Marsan en 1995, lors de la création des éditions Mnemos, ce qui le conduit à publier son premier roman, Neuvième Cercle. Dès lors, il écrira plus de vingt de romans, des dizaines de nouvelles, des pièces radiophoniques pour France Culture et des scénarios de bande dessinée.ÿOutre le prix Ozone, le prix Bob-Morane et quelques autres, il obtient, en 2004, le Grand Prix de l'Imaginaire pour Cyberpan, son troisième roman jeunesse.

empty