Les nouveaux mondes Les nouveaux mondes
Les nouveaux mondes Les nouveaux mondes

Les nouveaux mondes

À propos

Années 70. Pensionnaire au lycée Jean-Louis Boncoeur de Vierzon, Philippe quitte les rives de l'enfance : il aborde la phase ultime qui lui ouvrira les portes vers le large. Mais auparavant, il doit obtenir son baccalauréat. En replongeant dans cette année cruciale, Frédéric Barrès nous fait toucher du doigt la ligne de crête qui sépare deux mondes : celui protecteur du cocon et l'autre plein d'attraits de l'inconnu, de la vie qui appelle mais dont on perçoit déjà les failles et les blessures à venir. Les Nouveaux Mondes traduit d'abord la fugacité du temps, sans nostalgie toutefois. Il s'agit pour l'auteur de regarder chaque étape de la vie comme une pierre essentielle à la construction des humains que nous sommes. C'est aussi un bel hymne à l'amitié et à l'ouverture vers l'autre, d'Hatim l'adolescent en détresse au proviseur corse plus humain qu'il ne le laisse paraître, le tout sous-tendu par le style sensible et subtil de son auteur. Les Nouveaux Mondes clôt du point de vue chronologique une trilogie amorcée avec Le Petit Monde. À venir Un Monde Plus Vaste, se déroulant pendant les années intermédiaires et décisives...

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782369751236

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    164 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Poids

    244 g

  • Distributeur

    La Bouinotte

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Frédéric Barres

Une enfance et une adolescence au coeur de France, en Berry. Des années universitaires dédiées à la biologie, ancrées en pays pictave. Son cursus adulte le conduit à exercer l'art du marketing et du management. Heureux père de quatre enfants, il aime explorer les mots et leurs détours, s'investir dans des chemins littéraires multiples, où des chroniques romancées sur sa jeunesse, côtoient des fictions contemporaines et une série de romans policiers.

empty