Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

La poésie du football brésilien ; épinicie au pays des palmeraies

La poésie du football brésilien ; épinicie au pays des palmeraies

,

À propos

Voici tout juste cent vingt ans que le football a été introduit au Brésil. En juillet prochain, la Seleção - qui disputa son premier match un mois avant l'attentat de Sarajevo - fêtera quant à elle ses cent ans et aura un mois plus tôt disputé son centième match de coupe du monde lors de la 20e édition de ce championnat qu'elle organise pour la deuxième fois, le Brésil étant le seul pays a avoir pris part à toutes les phases finales depuis sa création par Jules Rimet en 1930. Loin de Rio (où l'on célébrera peut-être l'événement par des émeutes et des affrontements, comme lors de la récente coupe des confédérations) revisite ce siècle de multitudes, de victoires et de défaites, mais surtout d'appropriation d'un sport anglais entièrement revisité par ce que Pier Paolo Pasolini désigna sous le nom de « poésie du football brésilien ». Le football devient objet d'inspiration (et du meilleur aloi) de nombreux poètes nationaux. Une poésie-prose réunissant de nombreux poèmes de Drummond de Andrade, Cabral de Melo Neto, Vinícius de Moraes... L'ensemble alterne prose et poésie, modulant à travers rhapsodie et notes savantes le florilège comme genre à part entière.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782367320854

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    114 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Max de Carvalho

Max de Carvalho Wyzuj est né en 1961 à Rio de Janeiro. Enfant, il voyage à travers l'Europe et le Brésil au gré des tournées de récitals de ses parents. En 1985, il crée avec quelques amis la revue La Treizième.

Ianna Andreadis

Peintre et photographe née à Athènes en 1960. ÿÿElle a étudié la peinture à l'Ecole nationale Sup. des Beaux-Arts à Paris Elle a beaucoup voyagé en Afrique de l'Est et les voyages et la nature inspirent sa peinture. ÿA la naissance de son premier fils,en 1995, elle crée ses premiers livres en tissus africain, et à cette occasion rencontre les Trois Ourses qui la soutiennent l'éditent et diffusent ce travail en direction des enfants Elle a réalisé nombreux albums en lithographie édités par l'Atelier Bordas et des livres de photos publiés aux éditions du Panama dont Chantier ouvert au public, un travail de trois années de suivi du chantier du musée du quai Branly, Parmi ses réalisations, un projet international participatif , Le monde autour d'une flamme pour les Jeux Olympiques d'Athènes en 2004, ainsi que Cosmopolis / Ivry-sur Seine, une série de photos d'habitants d'Ivry venant du monde entier. Son livre Dias tonaltin, publié au Mexique par Petra Ediciones a reçu le prix “Nouveaux Horizons” à la foire du livre de jeunesse de Bologne, en 2006.ÿActuellement , elle poursuit sa collection de livres avec le musée du quai Branly, où elle fait le lien entre les pièces de la collection du musée et leur pays d'origine. ÿPremiers titres parus, Bestiaire aztèque (textes de Elisabeth Foch) une coédition musée du quai Branly / Petra Ediciones ,Mexique, et Manasa, légendes de serpents indiens (textes de Gita Wolf) coédition musée du quai Branly et Tarabooks , Inde Elle expose régulièrement à la galerie Samy Kinge à Paris Elle partage son temps entre la peinture et les projets de photos et de livres.

empty