L'Alsace au XVIIIe siècle

L'Alsace au XVIIIe siècle

À propos

Extrême-Orient de la France au XVIIIe siècle, l'Alsace occupe une place particulière au sein du Royaume de France. Elle connaît, au début du XVIIIe siècle, sur son sol les affres de la guerre - notamment celles de la Succession d'Espagne (1700-1714) et d'Autriche (1740-1748). Entrée tardivement dans le giron de la monarchie française, l'Alsace présente aussi un modèle social bâti sur trois ordres : la noblesse, le clergé, le peuple. Les deux premiers regardent d'ailleurs autant vers Versailles que vers le monde rhénan. L'Alsace conserve aussi des particularités d'un pays germanique, riche d'une agriculture diversifiée et d'une industrie naissante. La langue allemande reste omniprésente. Au plan religieux, l'Alsace de cette époque est un invraisemblable kaléidoscope où se côtoient catholiques, luthériens, calvinistes, juifs et anabaptistes. Au XVIIIe siècle, la "France allemande" brille de mille feux, entre dévotion et Lumières.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)

  • EAN

    9782355780271

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    450 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Id

  • Support principal

    Grand format

empty