Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Voyage au pays des houyhnhnms Nouv.

Voyage au pays des houyhnhnms

À propos

Au cours de son quatrième et dernier voyage, Gulliver débarque sur une terre inconnue et fait la connaissance de ses habitants, de splendides chevaux dotés d'une sagesse et d'une intelligence exceptionnelles. Il y découvre leur mode de vie, leur langue ainsi que leur gouvernement complexe qui exerce une terrible domination sur les Yahoos, un peuple répugnant et primaire constitué... d'hommes. À travers ce conte philosophique, dans lequel s'exprime une critique virulente de la situation politique et sociale en Angleterre, Swift pose avec ironie des questions essentielles : existe-t-il une différence entre un être humain et un animal ? Sommes-nous aussi civilisés que nous le pensons ?

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Parascolaire > Ouvrages pédagogiques de référence

  • EAN

    9782290230268

  • Disponibilité

    À paraître

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Jonathan Swift

Jonathan Swift ne fut pas uniquement l'auteur mondialement connu des Voyages de Gulliver. Né en 1667 à Dublin, il fut tour à tour secrétaire d'un diplomate, docteur, doyen de la cathédrale de Saint Patrick de Dublin, précepteur d'une jeune fille, Esther Johnson, à qui il adressa le Journal à Stella... Avec ses amis John Gay, Alexander Pope, lord Bolingbroke et John Arbuthnot, l'écrivain irlandais fonde « le Scriblerus Club », attelé à vilipender la société de l'époque sous la forme de pamphlets, publiés sous le pseudonyme de Martin Scriblerus. Engagé dans les luttes littéraires, religieuses et politiques de son temps, Swift est satiriste à la mesure de sa misanthropie. Isolement qui ne l'empêche pas d'entretenir une profonde amitié avec d'éminents esprits de l'Angleterre du XVIIIe siècle, révélée dans sa Correspondance avec le Scriblerus Club (Allia, 2005). Il meurt en 1745 à Dublin.

empty