Celle qui plante les arbres

Celle qui plante les arbres

Résumé

Wangari Maathai retrace trente ans de combat avec les femmes kenyanes contre la déforestation, au sein du mouvement Green Belt, qu'elle a créé en 1977. Une lutte écologique mais aussi démocratique qui va la confronter au régime et la mener à plusieurs reprises derrière les barreaux. Derrière l'histoire de la petite paysanne devenue Prix Nobel de la paix, un message d'espoir et de militantisme bouleversant.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782290014585
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 427 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm

Rayon(s) : Sciences & Techniques > Sciences de la vie

Wangari Maathai

Née en 1940 à Nyeri, au nord du Kenya, Wangari Maathai devient, en 1964, la première femme d'Afrique de l'Est à obtenir un baccalauréat en biologie. Grâce à des bourses, elle poursuit ses études aux Etats-Unis et en Allemagne. Zoologue, enseignante, militante des droits de l'homme, elle fonde en 1977 le Green Belt Movement (Mouvement de la Ceinture verte), qui a planté depuis quelque 30 millions d'arbres, en s'appuyant sur des réseaux de femmes. En 2002, elle est élue député du premier Parlement démocratique kenyan et en 2003 elle est nommée secrétaire d'Etat à l'Environnement. En 2004, elle reçoit le prix Nobel pour sa « contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix ». En 2006, elle a été décorée Chevalier de la légion d'honneur.

empty