La solitude Caravage La solitude Caravage
La solitude Caravage La solitude Caravage

La solitude Caravage

À propos

Dans un bel essai plongeant dans la vie du Caravage, Yannick Haenel interroge l'intériorité du plus grand des peintres. Comment peignait-il ? Que cherchait-il à travers ces scènes de crime, ces têtes coupées, cette couleur noire qui envahit peu à peu tous ses tableaux ? « Vers 15 ans, j'ai rencontré l'objet de mon désir. C'était dans un livre consacré à la peinture italienne : une femme vêtue d'un corsage blanc se dressait sur un fond noir ; elle avait des boucles châtain clair, les sourcils froncés et de beaux seins moulés dans la transparence d'une étoffe. » Ainsi commence ce récit d'apprentissage qui se métamorphose en quête de la peinture. En plongeant dans les tableaux du Caravage (1571-1610), en racontant la vie violente et passionnée de ce peintre génial, ce livre relate une initiation à l'absolu. À notre époque d'épaississement de la sensibilité, regarder la peinture nous remet en vie. On entre dans le feu des nuances, on accède à la vérité du détail. C'est une aventure des sens et une odyssée de l'esprit. Aimer un peintre comme le Caravage élargit notre vie.

Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques > Histoire de la peinture > Renaissance

Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782213706306

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    336 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    456 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Yannick Haenel

Yannick Haenel est écrivain, auteur notamment de Cercle (Gallimard,coll. “L'infini”, 2007, Prix Décembre et Prix Roger-Nimier) et de Jan Karski (Gallimard, coll. “L'infini”, 2009, Prix du roman FNAC et Prix Interallié). Il co-anime la revue Ligne de risque.ÿSon dernier roman, Les Renards pâles, paraît chez Gallimard à la rentrée littéraire 2013.

empty