La vie, d'une manière ou d'une autre

La vie, d'une manière ou d'une autre

À propos

Mme Schlossberg, une milliardaire, appelle Jonathan, un ex-universitaire devenu aventurier, pour faire sortir clandestinement de l'hôpital sa nièce Alice. Celle-ci a été violée chez un ambassadeur par un groupe de garçons ivres et drogués. Or la belle fille de l'ambassadeur, organisatrice de la "fête", voudrait se présenter aux présidentielles de 2012, soutenue par l'argent de Mme Schlossberg...

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782081232457

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    377 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Christine Arnothy

Née d'un père austro-hongrois et d'une mère germano-polonaise, Christine Arnothy est dès son enfance confrontée à trois langues : l'allemand, le français et le hongrois. Pendant le siège de Budapest (occupé par les Allemands et encerclé par l'armée soviétique), réfugiée avec ses parents dans la cave de l'immeuble où ils habitent, elle tient un journal quotidien pour la ville. Après son départ clandestin de Hongrie en compagnie de ses parents, Christine Arnothy se réfugie en Belgique. En 1954, elle gagne avec son journal de guerre le Grand Prix Vérité d'un quotidien français, 'le Parisien libéré', et entre ainsi dans les lettres françaises. Le récit est publié à Paris en 1955 sous le titre 'J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir' qui connaît, en quelques mois, un succès retentissant dans le monde entier. 'Il n'est pas facile de vivre', le second roman autobiographique de la romancière parait deux ans plus tard. Tout en poursuivant une carrière internationale, elle épouse en 1964 le directeur général du quotidien 'le Parisien libéré', Claude Bellanger. Depuis le décès de son mari (en mai 1978), Christine Arnothy partage son temps entre Paris et Genève où elle ne cesse d'écrire des romans comme 'Toutes les chances plus une', 'une rentrée littéraire', 'Le Cardinal prisonnier' ou 'embrasser la vie' ainsi que de nombreuses nouvelles pour les magazines : 'Elle', 'Marie Claire', 'Cosmopolitan', 'Les Nouvelles Littéraires' ou encore 'La revue des deux mondes'.

empty