Le vieille fille ; le cabinet des antiques

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Le vieille fille ; le cabinet des antiques

Deux magistrales Scènes de la vie de province, échographies de la France profonde : remous du désir et de la passion politique dans un microcosme bousculé par les contradictions de la modernité. Alençon sous la Restauration : après le bruit et la fureur de la Révolution et de l'Empire, le Temps pensait pouvoir se rendormir, le vieux silence des valeurs retomber sur ses certitudes granitiques. Mais, compromis par l'irruption d'ambitions et d'idées nouvelles, l'équilibre immémorial est rompu, irréparablement. «Ce grossissement des petits faits, ces vies calmes dans lesquelles tout est résonance, ces petites villes immobiles auxquelles le romancier inocule la tragédie comme un virus, tout cela qui est la substance même de la manière balzacienne, ce qu'il y a peut-être de plus balzacien dans Balzac...» Maurice Bardèche. Préface de Philippe Berthier

  • EAN 9782080704818
  • Disponibilité Disponible
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Honoré de Balzac

1799-1850 Né à Tours, dans un milieu bourgeois, Balzac est pensionnaire chez les Oratoriens de Vendôme, puis dans deux établissement parisiens. En 1819, il abandonne le droit pour se consacrer à la littérature et comme à écrire sous des pseudonymes. En 1825, ses insuccès l'amènent à se lancer dans les affaires (imprimerie, fonderie de caractères). Malgré l'aide de Mme de Berny, de quinze ans son aînée avec qui il entretient une liaison qui lui fait une place dans le monde, il connaît de graves difficultés financières. Ses premiers succès auprès du grand public sont, en 31, La Peau de chagrin et trois ans plus tard, le Père Goriot. C'est en 1842 qu'il adopte pour son oeuvre le titre de Comédie Humaine.Il vient d'épouser Mme Hanska, riche veuve polonaise, avec qui il entretient depuis plusieurs années une liaison amoureuse, losrqu'il meurt à l'âge de cinquante ans.ÿBalzac pensait que chaque individu dispose d'une réserve limitée d'énergie: en vivant intensément, l'homme brûle sa vie. Son destin a illustré de façon dramatique le symbole de la Peau de chagrin.

Broché
empty