Lettre a staline

Résumé

Après sa Lettre à Franco (1972) et sa Lettre à Castro (1984), Arrabal poursuit sa correspondance avec les tyrans du XXe siècle. Sa Lettre à Staline est allègrement terrifiante et poétiquement réaliste. Il passe en revue tous les aspects méconnus du señor Djougachvili : ses obsessions pédophiles, les femmes de sa vie, sa formation de séminariste, son christianisme latent, ses poèmes de jeunesse, sa passion pour les échecs, ses meurtres, ses camps de concentration, sa paranoïa, sa police secrète, les suicides de ses proches, sa mort suspecte...À la rubrique «Arrabal», voici ce qu'écrit le Dictionnaire des littératures de langue française : «Il y a là une énergie cannibale, un hédonisme de la confusion qu'Arrabal appelle volontiers le "panique" ... joyeusement ludique, révoltée et bohème, son oeuvre est le syndrome de notre siècle de barbelés et de goulags : une façon de se maintenir en sursis.»

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782080686152
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 160 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Fernando Arrabal

Né à Melilla (Maroc) le 11 août 1932 Fernando Arrabal est né au Maroc peu de temps avant la guerre civile espagnole. La condamnation à mort de son père sous le régime de Franco, commuée en peine d'emprisonnement à vie, puis sa disparition après son évasion de prison, marquera l'oeuvre du dramaturge : il en fait état dans plusieurs ouvrages, dont 'Lettre à Franco', publié du vivant du Général. A partir de 1940, la famille d'Arrabal s'installe à Madrid. Fernando y débute ses études universitaires qu'il poursuit à Paris pour ne plus quitter la France. Auteur d'un grand nombre de pièces de théâtre, son épouse a entrepris très tôt la traduction de son oeuvre en français. En 1967, il se rend en Espagne où il est arrêté pour avoir écrit une dédicace 'blasphématoire' envers le régime. Il doit sa libération à une campagne internationale. Auteur à succès, Fernando Arrabal est également un cinéaste de talent. Ses recueils de poèmes ont été illustrés par de grands artistes internationaux, parmi lesquels Dali, Magritte, Picasso, Saura... Jouée dans le monde entier, son abondante production théâtrale, mystique et provocatrice, onirique et festive, est un mélange baroque de cruauté et de tendresse. Fernando Arrabal est devenu en 1995 officier des Arts et des Lettres.

empty