Fermeture de la librairie jusqu'au 07/12/2020

Un temps pour changer : viens, parlons, osons rêver...
Nouv.

Un temps pour changer : viens, parlons, osons rêver...

À propos

L'espérance du pape au coeur d'un monde en crise.

Fruit de ses échanges avec le journaliste britannique Austen Ivereigh pendant les semaines du confinement, ce nouveau livre du pape veut discerner le sens que peut avoir pour nos sociétés la crise de la covid. Le livre se déroule en trois temps.
1. La crise, comment il l'a vécue personnellement, ce qu'elle a changée en lui.
2. Le système économique et l'ordre du monde : par quels mécanismes (peurs, goût du profit, etc.), ils en sont venus à mettre à mal l'homme et la planète, et le rôle que les chrétiens doivent prendre pour faire triompher d'autres valeurs - l'espérance au-delà des difficultés, le service des autres, un plus juste partage des ressources.
3. Les changements de comportement qu'il appelle de ses voeux.
C'est l'occasion de revenir, entre autres, sur la préférence pour les plus pauvres et la place des femmes dans la société.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782080241047

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.3 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    272 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pape François

  • Naissance : 17-12-1936
  • Age : 84 ans
  • Pays : Argentine
  • Langue : Espagnol

Fils d'un cheminot d'origine italienne, Jorge Mario Bergoglio naît et grandit à Buenos Aires. Il étudie la philosophie et enseigne la littérature. Ordonné prêtre en 1969, il poursuit ses études de théologie, discipline qu'il enseignera plus tard. Pendant des années, il gravit les marches du clergé argentin, avant d'être ordonné évêque, archevêque puis cardinal par Jean-Paul II. Le 13 mars 2013, après deux jours de débats, le conclave réuni au Vatican le désigne comme le successeur de Benoît XVI. Il devient alors le premier pape jésuite, le premier originaire du continent américain et le premier à prendre le nom de François, en hommage à saint François d'Assise, et à son engagement pour les pauvres et pour la paix.

empty