Visage d'un dieu inca

Visage d'un dieu inca

À propos

«Nous ne parlions pas de musique. De quoi, alors? Pas de drogue, pas de sexe, plutôt comme deux lanternes en voie d'être soufflées, mises en veilleuse. Je restais silencieux, j'approuvais. Il était mon cadet mais j'adoptais devant lui une attitude d'écoute, d'attente respectueuse. Il avait un "message". Cela ne me dérangeait pas. Il était mon semblable, à la fois différent, déférent, et moi de la même manière très attentif à ne pas froisser quelque repli de son être. Après son effective disparition, je me suis mis à chercher les éléments d'une vie que je n'avais pas connue, n'ayant compris ni partagé, suivi ni apprécié les dérives du début. Mais finalement nous nous étions retrouvés sur le dernier parcours, et c'est bien ainsi... rationnel, constructif.» Gérard Manset a participé à l'album Bleu Pétrole. Sous la forme d'un portrait, il livre ici les circonstances de sa rencontre avec Alain Bashung, leur relation de travail et d'amitié.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime

  • EAN

    9782070450404

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    121 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    84 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Gérard Manset

Gérard Manset est né en 1945 à Saint-Cloud. Surtout connu comme auteur-compositeur-interprète - une vingtaine d'albums l'ont imposé comme une figure incontournable de la chanson française -, il est également peintre, photographe et romancier. Auteur de romans (Royaume de Siam, 1987 et Wisut Kasat, 1993), de livres de photographies (Chambres d'Asie, 1992, Aqui te espero, 1994) et d'un récit de voyage (72 heures à Angkor, 2000), il a récemment publié aux Éditions Gallimard Les petites bottes vertes (collection blanche, 2007).

empty